Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 01:13
Le ministre concerné parle de "modernisation de la fonction publique "
pour n'importe quelle  entreprise 40000 emplois supprimés ce serait l'émotion et la colère 
Eh bien là non tout va bien  !!!
40000 fonctionnaires non remplacés celà représente une formidable perte de pouvoir  d' achat !!!
Moi ,je pense à tous ceux qui désespérés  se raccrochent à moi. et qui voudraient pour eux ou leurs enfants une place à la CUD ou au CG  ou dans la fonction public d'état ...
 l'école publique,  la justice l'hopital les douanes la DDE etc  ...
plus d'embauche et des conditions de travail de pires en pires pour ceux qui y exercent actuellement une activité .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

xavier 22/06/2007 21:37

Vous avez dit : où trouve-t-on les économies de fonctionnaires ? Avec ce que je propose, madame, nous reviendrons aux effectifs de la fonction publique en 1992, époque où Mitterrand était Président de la république. A l'époque, que je sache, la France n'était pas sous-administrée. La France a créé un million d'emplois publics depuis 80 et vous expliquez que l'on ne peut rien changer. Prenons des exemples, 20 000 douaniers. Cela n'a pas bougé depuis 80. Entre-temps, on a supprimé les frontières Je propose une chose: 45 % du budget de la France, c'est le salaire de la fonction publique et les pensions de retraite. 45 %!Se trouvera posé pour Madame Royal, comme pour moi, ce n'est pas une question de gauche ou de droite, mais de bon sens, si vous voulez, comme je le pense et comme moi, réduire la dette de la France, il faudra faire des économies. Nous avons une opportunité historique: la pyramide d'âge dans la fonction publique, il faut réduire le train de vie de l'Etat, réduire les dépenses. On remplacera un départ sur deux à la retraite"Extraits du débat du 3 mai 2007",je sais ,c'est du passé mais quand même que de sacrifices pour une politique qui profitera aux plus aisés.Moi par exemple je suis fonctionnaire ,je ne suis pas à plaindre contrairement à d'autres qui souffrent de l'exclusion,jecomprends ,il faut savoir faire des sacrifices ,mais pour qui ?Tiens un chiffre aléatoire ,soit ,1600000 jeunes qui sortent du système éducatif sans diplome,c'est Borlo qui l'a dit un jour .Alors ,est ce que le secteur privé saura faire quelque chose pour ces jeunes la ,ce n'est pas de leur faute ,est ce que l'état n'a pas une responsabilité?Merci

jean schepman 24/06/2007 00:55

en 1992 les collectivités locales n'avaient pas tant d'employésce qui fausse les statistiques annoncées