Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 10:52

L'entreprise Française "Dodo", implantée en Lorraine, est une PME spécialisée dans la fabrication de couettes (on s'en serait douté).

Après avoir, comme beaucoup, délocalisé sa production en chine pour réduire ses coûts, son patron Marc Cerf a décidé de relocaliser en France. Et oui, du textile en France !!

La raison ? Pour garantir des produits de qualité, Marc Cerf a besoin de s'appuyer sur le savoir faire de son personnel. La valeur ajoutée du travail de ses couturières Françaises ne trouve pas son équivalent en Chine, pays dans lequel les employés changent d'usine un beau matin pour gagner 1 euros de plus. "La Chine ne sait pas innover, ils ne savent que copier" a déclaré Marc Cerf sur l'antenne de France Info.

Résultat, l'entreprise a investi en Lorraine dans des machines dernier cri, emploie 50 personnes et prévoit d'en embaucher 20 supplémentaires.

Alors non, la délocalisation n'est pas une fatalité. Non la Lorraine ne se résume pas à la fermeture des usines de sidérurgie. Non la France n'est pas encore en ruine.

Rappelons que les petites entreprises sont le premier employeur de France, elles doivent être aidées.

Fond public d'investissement, meilleure justice fiscale, pacte de compétitivité, contrat de génération, voilà autant de mesures qui, je l'espère, aideront nos petites entreprises à innover, à croitre, à entretenir notre savoir faire et nos compétences, et en conséquence, à créer nos emplois de demain.

La France, c'est ça aussi, qu'on se le dise en ce "peut-être" jour de fin du monde. Ce n'est qu'un exemple et je sais bien qu'il y a aussi d'autres réalités moins plaisantes, mais ayons confiance en notre avenir proche.

Et si vous devez acheter une couette pour Noël, c'est le bon moment pour faire un geste citoyen ;)

Samuel Bouey

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman
commenter cet article

commentaires