Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 12:08
NON A L’EXPULSION DE XIAOLI LIN
 
            En janvier 2003, Xiaoli LIN a du quitter la Chine, sa famille l’a abandonnée et l’a laissée aux mains d’une personne qu’elle ne connaissait pas.
            Cette personne l’a emmenée, avec tout un groupe (de 10 personnes environ) prendre l’avion, après plusieurs jours de voyage en camionnette pour une destination inconnue.
Elle s’est retrouvée dans un atelier de couture qui employait des travailleurs clandestins, en France à Paris.
            Elle travaillait au sous-sol dans une pièce sans fenêtre où se trouvaient des machines à coudre pour huit personnes.
Elle  pouvait travailler seize heures par jour,  subissant régulièrement  des insultes et des brimades. Elle n’avait droit qu’à 2 repas par jour. Pour dormir, des simples matelas dans une pièce sans fenêtre au rez-de-chaussée….
            Elle était séquestrée, sans moyen de sortir de la maison, car les portes étaient fermées à clef.
Après plusieurs tentatives d’évasion, en compagnie de 2 autres jeunes filles, elle s’est enfuie en prenant plusieurs bus et métros au hasard pour arriver à la Gare du Nord. Elles ont emprunté le  premier train qui les a amenées  à Dunkerque, elles ont marché longtemps dans la ville pour arriver devant l’Hôtel de Police.
            Elles ont été placées en Foyer d’urgence. Et depuis le 15 août 2003, elles sont  suivies par l’Aide Sociale à l’Enfance, politique du Conseil Général du Nord.
Xiaoli LIN ne veut plus  retourner en Chine ni retourner dans sa famille qui n’a pas tenté de prendre contact avec elle depuis 5 ans.
Elle veut rester en France, car pendant ces 5 ans, elle a appris à parler et à écrire la langue française. Elle a obtenu son  diplôme de CAP employée de commerce multi spécialités en juin 2007 avec une moyenne très honorable. Elle s’est intégrée parfaitement, elle a de très nombreux amis à l’école et aussi à l’extérieur de l’école.
« Ma vie est ici en France. Retourner en Chine, ce serait un pire cauchemar pour moi. Je préfère mourir ici en France que de retourner en Chine. » : Voila ce que XIAOLI LIN a écrit à Monsieur le Préfet de Région. 
Tous ensemble, nous devons agir pour empêcher cette expulsion, 
Xiaoli LIN est arrivée en France de force  par un réseau de travail clandestin, elle est abandonnée par sa famille biologique. Faisons en sorte que la République et les citoyens français deviennent sa nouvelle Famille
Nous sommes déterminés devant cette décision froide et inhumaine et ne la laisserons pas emmener.
La priorité du gouvernement français ne devrait elle pas être de s’attaquer aux ateliers de travail clandestins qui ont « pignon sur rue » à Paris ??? 
 
Yves Pannequin
Délégué FSU
Membre du Réseau
d’Education Sans Frontière
 
Jean Schepman
Vice Président
du Conseil Général du Nord

Partager cet article

Repost 0
Published by jean schepman
commenter cet article

commentaires

papydo 14/11/2007 11:13

bonjourc est une tres bonne initiative c est important d etre presentpapydo

jean schepman 14/11/2007 21:55

mercià chacun de trouver un moyen pour que l'on parle d'elle !!!peux tu faire des photos d'elle et les mettre sur ton blog ????DEMANDE à Mme Fournier pour la rencontrere c'est son éducatrice aux Haubans