Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 16:11

Devedjian: pas de 2e plan de relance

- Patrick Devedjian à l'université d'été de l'UMP (6 septembre 2008). - F2 -

Patrick Devedjian à l'université d'été de l'UMP (6 septembre 2008).

© F2

C'est vrai que sur cette photo il a l'air trés intelligent !!!


Patrick Devedjian, ministre chargé de mettre en oeuvre le plan de relance, refuse d'évoquer la possibilité d'un 2e plan

"Quand les 26 milliards auront été injectés dans les circuits, vous pourrez porter un jugement. Avant, c'est un peu se moquer du monde", a-t-il lancé aux journalistes mercredi après un entretien avec le Premier ministre François Fillon.

Le Parlement examinera le plan à partir du 7 janvier.

Pour le ministre Devedjian, "on peut essayer de faire démarrer un certain nombre d'activités dès le mois de mai", même si "l'effet sera plus important à la rentrée". Et d'après lui, c'est en mars 2009 que l'économie va le plus "souffrir".

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, avait affirmé le 19 décembre que, "s'il le fallait, d'autres mesures seraient prises" en plus du plan de relance. La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, avait indiqué le même jour qu'à sa connaissance, six pays européens envisageaient un second plan de relance.

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 15:56
ah bon !
ben il était temps !
Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 15:53

MINUTE PAR MINUTE - Israël refuse toute trêve avec le Hamas

lepoint.fr

MINUTE PAR MINUTE - Israël refuse toute trêve avec le Hamas

Cinq jours après le lancement de l'opération militaire, les frappes de Tsahal ont fait 372 morts à Gaza. KHALIL HAMRA/SIPA

L'armée israélienne poursuit mercredi son offensive aérienne sans précédent sur la bande de Gaza. Baptisée "Plomb durci", l'opération, d'une violence inédite depuis l'occupation des territoires palestiniens par Israël en 1967, vise à mettre fin aux tirs de roquettes sur le sud du pays de la bande de Gaza, contrôlée depuis juin 2007 par le Hamas. Retrouvez les événements marquants du mercredi 31 décembre.

Israël rejette toutes les propositions de trêve. Après examen, le cabinet israélien de sécurité - composé de 12 ministres - rejette toutes les propositions internationales de trêve et annonce la poursuite de "l'offensive lancée samedi à Gaza contre le Hamas". Selon un haut responsable, Ehoud Olmert a affirmé à l'issue de la réunion : "L'opération n'a pas été lancée à Gaza pour la finir avec les mêmes tirs de roquettes que nous dénombrions au début de l'offensive."
"Essayez d'imaginer que, quelques jours après l'opération que nous aurions stoppée unilatéralement, un tir de barrage de roquettes frappe Ashkélon !", une ville du sud d'Israël, se serait emporté le Premier ministre. "Israël a fait preuve de retenue pendant des années. Israël a accordé une chance à la possibilité d'un cessez-le-feu. Mais le Hamas l'a violée."

Tirs de roquettes du Hamas
. Le mouvement islamiste du Hamas continue les tirs en direction du sud d'Israël. Dans la matinée, des roquettes se sont abattues sur plusieurs villes comme à Beersheva, à quelque 40 kilomètres à vol d'oiseau de la bande de Gaza, mais aussi sur Ashkelon, Ashdod ou Sdérot.

Les pertes humaines grossissent encore. Cinq jours après le lancement de l'opération militaire, les frappes de Tsahal ont fait 372 morts à Gaza, en majorité des membres du Hamas, et plus de 1.700 blessés, selon le dernier bilan des services d'urgence à Gaza diffusé mardi soir. Des dizaines de civils figurent aussi parmi les victimes, dont 39 enfants de moins de 16 ans et 13 femmes.

Transfert d'aide humanitaire. Un nouveau convoi de 106 camions transportant de l'aide humanitaire octroyée par différents pays et des organisations internationales transite via le terminal routier de Kérem Shalomentre Israël et la bande de Gaza, rapporte un porte-parole militaire israélien.

Sarkozy en visite commandée ? Le chef de l'État pourrait se rendre au Proche-Orient la semaine prochaine. Il irait lundi en Israël pour rencontrer le Premier ministre Ehoud Olmert, et en Cisjordanie pour s'entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas, d'après la radio publique israélienne. L'Élysée précise que "rien n'est encore décidé" et qu'"il faudra attendre l'entrevue avec la ministre des Affaires étrangères israéliennes Tzipi Livni", qui doit être reçue par Nicolas Sarkozy jeudi à Paris. De son côté, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner confirme la présence du président Nicolas Sarkozy et la sienne, au Moyen-Orient lundi prochain, en raison d'un déplacement prévu de longue date au Sud-Liban . "Là, nous verrons bien s'il est possible d'aller en Israël" , fait-il savoir sur RTL .

Envoi d'une mission européenne. Le Quartette pour le Proche-Orient et l'Union européenne réunis en urgence à Paris mardi soir appellent à un cessez-le-feu "permanent" et "respecté" entre Israël et le Hamas à Gaza, afin d'acheminer de l'aide humanitaire et de permettre le retour à un processus politique. L'UE annonce également qu'elle va envoyer "très prochainement" une délégation ministérielle dans la région.

Repost 0
Published by jean schepman - dans Politique internationale
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 03:00

Le gouvernement Israelien dans sa grande bonté accepterait de donner 48h de répit  aux palestiniens de Gaza  assiègés, afin qu'ils se restaurent, avant de recommencer  les  massacrer; c'est quand même mieux de mourrir le ventre plein !

Proche-Orient: Israël envisage favorablement une trêve humanitaire

Israël "envisage favorablement" une proposition de cessez-le-feu de 48 heures dans la bande de Gaza où son offensive lancée samedi contre le mouvement islamiste Hamas a fait plus de 370 morts.

Selon un porte-parole du ministre israélien de la Défense Ehud Barak, une telle perspective de suspension des hostilités "n'empêcherait pas Israël de préparer une offensive terrestre". Plus tôt à Paris, où étaient réunis les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE), le chef de la diplomatie française avait indiqué que les ministres avaient appelé à un cessez-le-feu "permanent" à Gaza.

Repost 0
Published by jean schepman - dans Politique internationale
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 02:52
Atroce !!!
Comment peut on oser écrire de telles phrases !
vous savez, on a laissé votre mari 6 heures sans soins , mais rassurez vous , il serait " sans doute " mort de toute façon !
on croit cauchemarder , mais non, ceux sont bien les terme employés...
!

Le patient mort dimanche n'aurait sans doute pas survécu

Repost 0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 01:50

Flambée du chômage en novembre en France

AP | 30.12.2008 | 19:30

Triste record sur fond de crise économique. Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1 à l'ANPE a connu une flambée brutale de 3,2% en novembre, soit 64.000 chômeurs de plus sur un mois, a annoncé le gouvernement mardi soir. Il s'agit de la progression la plus forte répertoriée depuis mars 1993. Les hommes et les jeunes de moins de 25 ans paient le plus lourd tribu avec une hausse pour cette dernière catégorie de 3,3% sur un mois et de 14,3% sur un an.

Dans un communiqué commun, la ministre de l'Economie Christine Lagarde et le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez notent une "augmentation sensible du nombre de demandeurs d'emploi en novembre", et se déclarent "très attentifs à cette hausse du chômage alors que notre pays fait face à une crise économique et financière mondiale".

Selon les chiffres diffusés par Bercy sur la base des statistiques de l'ANPE, le chômage de longue durée connaît aussi une hausse brutale avec une augmentation de 3,8% des chômeurs inscrits depuis au moins un an, et de 4,7% parmi ceux inscrits depuis deux à trois ans. Sur un an, toutes catégories confondues, la hausse du chômage atteint 8,5% selon les chiffres diffusés par Bercy.

En deux mois, octobre et novembre, ce sont 110.900 chômeurs de plus qui sont venus grossir les rangs des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE. Au total, fin novembre, 2.068.500 chômeurs étaient inscrits en catégorie 1 (disponibles de suite et à la recherche d'un CDI) alors que la France a franchi la barre symbolique des deux millions de chômeurs depuis octobre, barre sous laquelle elle était descendue depuis mai 2007, mois de l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

Le très mauvais chiffre de novembre marque la septième et plus forte hausse consécutive de l'année 2008, après celles de mai (+0,3%), juin (+0,2%), juillet (+0,1%), août (+2,2%), septembre (+0,4%) et octobre (+2,4%).(trop forts l'UMP !!!)

Dans leur communiqué, Christine Lagarde et Laurent Wauquiez assurent que le gouvernement mise sur le "plan de relance" présenté le 4 décembre dernier par Nicolas Sarkozy pour redresser la barre, un plan "axé sur le soutien à l'investissement et à la trésorerie des entreprises, dont l'activité est durablement garante du niveau d'emploi", selon Bercy. Ce plan "sera discuté au Parlement dès janvier".

La Première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a réagi à ces mauvais chiffres en réclamant "de toute urgence d'un nouveau plan de relance, véritable celui-ci, et enfin à la hauteur des difficultés auquel notre pays est confronté".

La CGT, de son côté, estime dans un communiqué que cette nouvelle hausse correspond "pour partie à des destructions d'emplois à un moment où la population active stagne". Selon la première confédération syndicale française, "les mesures annoncées par le président de la République et le gouvernement pour faire face à la crise ne répondent pas à ce que vivent les salariés dans les entreprises".

Ainsi, "accorder des milliards d'euros aux banques, des exonérations de plus en plus importantes aux entreprises sans contrepartie sur l'emploi et les salaires, s'opposent à une véritable relance", estime la confédération de Bernard Thibault. "Au moment où le patronat, dans la convention d'assurance-chômage qui vient d'être négociée, prévoit une baisse de la cotisation chômage pour 2009", la CGT "réaffirme que l'urgence est d'accroître les ressources de l'UNEDIC pour assurer une indemnisation pérenne pour tous les demandeurs d'emploi". AP

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 01:43

Merci Marc P

Climat : pilotée par la France, l'Union européenne déraille

17 décembre 2008

http://www.greenpeace.org/france/news/climat-pilotee-par-la-france

 

France Paris, le 17 décembre 2008 – Alors que les députés du Parlement européen viennent d'adopter l'ensemble du plan de lutte contre les changements climatiques, Greenpeace dresse un bilan – très décevant – de la présidence française de l'Europe.

« En adoptant un paquet climat/énergie au rabais, l'Europe joue avec le feu. Elle vient de manquer une occasion historique de redessiner son avenir économique et énergétique, et de réaffirmer son statut international de leader en matière de lutte contre les changements climatiques, déclare Karine Gavand, responsable de la campagne Climat de Greenpeace France. Nicolas Sarkozy, dont la présidence du Conseil de l'Europe s'achève, porte une lourde responsabilité. »

La responsabilité de la France
Au
lieu de porter haut et fort l'intérêt collectif et les impératifs climatiques,
le Président français a laissé les États européens s'engluer dans la défense de leurs intérêts nationaux de court terme. « Droits à polluer gratuits pour les centrales à charbon polonaises, grammes de CO2 offerts en bonus aux constructeurs automobiles allemands, possibilité pour chaque État d'aller acheter des crédits d'émissions de CO2 hors d'Europe :
avec Nicolas Sarkozy à la tête de l'Union, c'était Noël tous les jours pour les industries les plus polluantes ! », explique Karine Gavand.

L'ère du « 3x4 »...
Les objectifs que les chefs d'État avaient fixés à l'Europe en mars 2007 ne sont plus respectés que sur le papier. Les nombreuses exceptions et autres facilités accordées tous azimuts sabordent le credo européen des « 3x20 » (-20 % d'émissions par rapport à 1990, grâce à +20 % de renouvelables, et 20 % d'économies d'énergies d'ici à 2020). Le paquet climat/énergie adopté aujourd'hui par le Parlement européen inaugure l'ère du « 3x4 » :
- 4 % de réduction des émissions sur le territoire européen entre aujourd'hui et 2020 : l'Europe a déjà réduit de 8 % ses émissions par rapport à 1990. Reste donc 12 %. Or, deux tiers des réductions pouvant se faire grâce la « compensation », dans les pays en développement, l'effort sur le territoire européen se réduit à 4 %. Adieu le virage énergétique et l'exemplarité de l'Europe...
- 4 % seulement des émissions du secteur industriel concernées par la mise aux enchères des permis de polluer (au lieu de 100 %). Cet abandon du principe du pollueur/payeur va faire fondre le revenu de la mise aux enchères censé financer la transition énergétique en Europe et l'aide aux pays en développement...
- + 4°C d'augmentation des températures globales d'ici à la fin de ce siècle.

L'avertissement des scientifiques du Giec est pourtant clair : pour éviter un réchauffement au-delà de 2°C, les pays industrialisés doivent se fixer une fourchette de réduction de leurs propres émissions de 25 à 40 % d'ici à 2020, avec comme objectif de passer à 80 % d'ici à 2050. « Voilà pourquoi nous avons demandé à l'Europe de montrer l'exemple de s'engager aujourd'hui à réduire ses émissions de 30 %, rappelle Karine Gavand. Qu'en est-il avec ce paquet climat/énergie ?
Il est si peu ambitieux que si tous les pays industrialisés adoptaient les mêmes contraintes, les températures pourraient augmenter de 4°C d'ici la fin du siècle. »

Réussite sur le plan de la communication, échec environnemental, social et économique
Depuis des semaines, les décideurs européens, les français en tête, communiquent à tour de bras pour dire à quel point les discussions seront difficiles, la négociation ardue, le veto toujours possible... « Résultat : tout le monde aujourd'hui se gargarise parce qu'un texte a été adopté, et personne ne regarde dans le détail ce que ce texte implique, regrette Karine Gavand. Les parlementaires européens n'ont pas mieux agi. Censés défendre les intérêts des citoyens, ils se sont pourtant eux aussi rangés dans le camp des industries polluantes. C'est un revers pour le climat, pour l'économie et pour la démocratie. »

 

Repost 0
Published by jean schepman - dans développement durable
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 01:18
  • Merci à Frédéric Maurin

    On peut s'attendre également à une hausse des franchises médicales (les caisses de la Sécu sont sensibles à la situation de l'emploi).

    Elie Arié :

Lors de l'instauration de la franchise de 1 euro en 2004, le Conseil constitutionnel avait estimé qu'une somme aussi faible ne portait pas atteinte au droit à l'égalité des soins mais avait émis les plus expresses réserves au cas où cette somme viendrait à être augmentée : ce qui est bien le cas avec ce nouveau projet de franchises.
Chacun peut vérifier sur le site du Conseil constitutionnel la teneur de la décision n° 2004-504 DC du 12 août 2004, liée à la réforme Douste-Blazy instituant la franchise de 1 euro, dans laquelle on peut lire : "Considérant, en troisième lieu, que le montant de la majoration de la participation de l'assuré devra être fixé à un niveau tel que ne soient pas remises en cause les exigences du onzième alinéa du préambule de la Constitution de 1946." A savoir : "La nation garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs"


http://rupturetranquille.over-blog.com/article-7140136.html

Repost 0
Published by jean schepman - dans la faillite du gouvernement
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 19:32

J'ai reçu ce jour mon appel annuel de cotisations 2009, j'ai tout bonnement 9% d'augmentation, ce qui représente 120 € de plus à l'année.
cet appel est accompagné d'un joli courrier m'expliquant le pourquoi de cette hausse (augmentation de la contribution CMU, évolution du plafond de la SS , et le souci de maintenir la pérennité de mon contrat).
j'ai la chance de travailler et de pouvoir  payer une mutuelle mais combien de familles en 2009 pourront encore le faire? Beaucoup déjà ne vont même plus chez le médecin.
Médicaments non remboursés, frais hospitaliers trés honéreux, franchises retenues sur les visites, les médicaments etc.. Voilà bien une santé à deux vitesses, un fossé se creuse entre ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent plus payer et moi celà m'attriste et me fait peur.
Chaque être humain devrait-être au même niveau face aux soins.

 

 
Repost 0
Published by jean schepman - dans jeanschepman
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 19:29
L'Express a fait un papier cette semaine sur ce qu'il faut bien appeler un monologue sorti des fondements. Celui qui se prend pour le président de la république depuis maintenant presque deux ans, est en train de devenir très étrange. Lorsqu'il reçoit ses interlocuteurs à l'Elysée, il se lance dans de très longs monologues pompeux, que personne n'ose interrompre. Il se fait plaisir (tout seul !), minaude, interpelle (des esprits ?) et rigole de ses propres conneries.

Merci à Bar

Il joue le grand orateur, à coup de gestes simiesques, pour quelques pauvres technocratres ou politiques égarés.

Repost 0
Published by jean schepman - dans tzarko 1er
commenter cet article